FLASH INFOS
Championnat des Réserves (1ère journée) : L'Afad et le FC San Pedro se croisent le lundi 24 sept 2019 à 8h30 au Parc des Sports                     En amical le samedi 14 septembre : L'Afad accroche (3-3) l'Asec à Sol                    
LES DERNIERES NEWS DU SPORT...
ÉTTIEN KOUAKOU (TRANSFUGE DU WAC)
« JE VEUX M'IMPOSER A L'AFAD »

Ancien maître à jouer et capitaine des Guêpes de Williasmville (WAC), Éttiien Kouakou est la recrue phare du Mercato d’été des Académiciens. Dans l’entretien qu’il nous a accordé, il jette un regard sur la qualité du groupe et lève un coin de voile sur ses ambitions personnelles.

Peut-on savoir les raisons qui t'ont poussé à s’engager avec l’AFAD plutôt qu’avec un autre club de la place ?

Plusieurs raisons ont milité dans ma décision de m’engager avec l’AFAD. Il y a d’abord le fait que j’étais en fin de contrat avec le Wac et que j’avais envie d’aller voir ailleurs. Ensuite, un rapide regard sur la Ligue 1 de Côte d’Ivoire m’a permis de constater que l’AFAD pourrait être un très bon creuset pour moi. Parce que, c’est une formation qui joue bien au football et qui regorge en son sein de jeunes talents très prometteurs.

On note surtout que tu arrives avec une énorme expérience de la Ligue 1 de Côte d’Ivoire, mais aussi de la coupe d’Afrique des clubs. Quelles sont tes premières impressions sur le groupe ?

Pour moi, c’est un groupe de qualité constellé de jeunes joueurs vraiment talentueux. Mais qui manquent cependant quelque peu d’expérience. C’est donc à moi d’apporter mon expérience, mon savoir-faire ainsi que mon grain de sel au jeu de tous ces jeunes talents. Mais c’est vraiment ensemble que nous devons travailler à amener très loin l’équipe.

Peut-on avoir une idée des objectifs spécifiques que les dirigeants de l’AFAD t'ont assignés en te recrutant ?

Les objectifs sont les mêmes pour tous. C’est de terminer d’abord dans les cinq premiers du championnat. Mais l’appétit venant en mangeant, pourquoi ne pas terminer sur le podium. En tout cas, nous n’allons pas cracher là-dessus si l’opportunité s’offrait à nous. Nous jouerions le coup à fond.

On t'a vu jouer dans plusieurs registres, de la défense à l’attaque en passant par le milieu de terrain. Penses-tu que la philosophie de jeu de l’AFAD est indiquée pour te permettre d’être à ton aise ?

Certes, l’AFAD est friande de beau jeu comme le Wac, mais les deux formations ne jouent pas forcément de la même manière. Étant nouveau à l’AFAD, je dois forcément passer par un temps d’adaptation. Sur ce point, je pense qu’elle se fera très vite, vu que mes coéquipiers me mettent vraiment dans les conditions qu’il faut. Je vais donc très vite m’adapter.

Justement, quels commentaires sur tes coéquipiers de milieu de terrain ?

C’est indéniable qu’ils ont de la qualité. C’est globalement un groupe qui a de la qualité, mais avec un accent très prononcé au milieu de terrain avec des garçons comme Sacré Behinan ou Stéphane Kacou. Pour l’heure, nous souffrons quelque peu au niveau de notre déplacement et de notre positionnement, parce que nous ne nous connaissons pas encore très bien. Mais je crois que le coach est en train d’y remédier. Puisqu’il nous interpelle chaque fois sur ce que nous devons faire pour améliorer cette situation. Je pense que quand la mayonnaise va prendre, le danger à l’AFAD va venir de son milieu de terrain.

Avec une telle qualité, tu risques d’être confronté à une très forte concurrence en vue de la titularisation. N’as-tu pas peur ?

La concurrence est une très bonne chose, parce qu’elle crée l’émulation. Chaque tente dès lors de tirer son épingle du jeu et de démontrer son savoir-faire. C’est finalement l’équipe toute entière qui monte en puissance et qui gagne. C’est dire si c’est l’AFAD qui profitera de cette concurrence.

Après deux matches de championnat, tes coéquipiers et toi totalisez une victoire et une défaite. Est-ce les débuts que tu imaginais avec l’AFAD ?

Pour parler de défaite contre l’Asec Mimosas (1-0), il faut dire que nous la concédons sur une erreur. Nous avons commis une toute petite erreur que nous avons payée cash. Nous avons ensuite couru derrière l’égalisation en vain. Mais nous n’avons pas l’intention de nous éterniser sur cette défaite. Nous entendons vite relever la tête lors de la rencontre contre Issia-Wazi, dimanche 1er septembre 2019. Il faut vite nous remettre en confiance pour la suite en relevant tout de suite la tête face à Issia-Wazi.

Pas d’appréhension, quand on sait qu’un match contre un promu est toujours un saut dans l’inconnu ?

Pour moi, en Ligue 1 de Côte d’Ivoire, les notions de promus ou de cadors ne sont pas toujours justifiées. Il faut prendre tous les matchs comme tels, en les préparant sérieusement. Après deux défaites de suite, Issia-Wazi ne viendra pas en victime résignée. Elle voudra décrocher sa première victoire de la saison. C’est à nous d’imposer notre manière de jouer et surtout de faire preuve d’adresse devant les buts adverses en vue d’empocher les trois points de la victoire.

Quelles sont tes ambitions personnelles ?

C’est d’abord de m’imposer très rapidement à l’AFAD. Car, en vérité, je vise la sélection nationale du Chan. Il me faut donc réaliser des performances afin de taper dans l’œil du sélectionneur et intégrer la sélection A’ de Côte d’Ivoire.

Réalisé par Patrice BEKET

 

 

 

DERNIERES NEWS...
DROGBA, MAITRE DE CEREMONIE ET AMBASSADEUR
LE SENEGAL EN TETE, LA COTE D'IVOIRE 56EME
WILFRIED KANON OPTE POUR L'EGYPTE
LES GRANDES DATES DE SEREY DIE
"JE NE SUIS PLUS L'ENTRAINEUR DU NIGER"
LE FC SAN PEDRO OBTIENT LE NUL EN GUINEE
SEREY DIE PREND SA RETRAITE INTERNATIONALE
VOICI LES AFRICAINS EN LICE
LA CAF REJETTE L’APPEL DU WAC
LES HUIT NATIONS QUALIFIEES CONNUES
PEPE ELU MEILLEUR DRIBBLEUR DU MOIS D'AOUT
LA CAF, LA FIFA ET LES DIRIGEANTS AFRICAINS SE SONT PARLE…
LE GROUPE DE TRAVAIL CAF/FIFA AU TRAVAIL!
LES ELEPHANTS ESPOIRS CRUCIFIENT LE SYLI ET SE QUALIFIENT
L’OUGANDA GRAND VAINQUEUR!
HOMME DU MATCH


57e Coupe nationnale / STEPHANE AZIZ, L'ETOILE A BRILLE , HOMME DU MATCH DE L'AFAD Il pourrait être l'attraction de cette saison au niveau de l'Afad d'Abidjan, si bien sûr, il le veut. Lui, c'est le jeune gaucher nominal milieu sortant, Stéphane Ki Aziz. Revenu à l'Afad la saison dernière à l'occasion du Mercato Lire +