FLASH INFOS
Coupe nationale 2020 : L'Afad domine (3 à 1) Sol FC d'Abobo et file en 8ème de finale                     16ème de finale Coupe nationale 2020 : L'Afad en quête d'une qualification face à Sol FC ce samedi 14 mars au Champroux (18h00)                    
LES DERNIERES NEWS DU SPORT...
GUEÏ SEMELO (MILIEU DE TERRAIN, AFAD)
« NOUS AVONS DES ATOUTS POUR ALLER JUSQU'AU BOUT »

Grande révélation des Académiciens en ce début de saison, Gueï Semelo est rapidement devenu le gendarme du milieu de terrain de l’AFAD. Nous l’avons rencontré à l’issue de la victoire sur Sol FC (1-2), dans le cadre de la 11è journée de la Ligue 1 de Côte d’Ivoire.

Absent lors du match Soa-AFAD comptant pour la 10è journée, pour cause de suspension, Semelo retrouve la compétition avec une victoire sur Sol Fc (1-2). Peut-on parler de retour gagnant ?

Tout à fait. C’est vraiment un retour gagnant. Ça me fait d’abord plaisir de retrouver mes coéquipiers. Parce qu’absent contre la Soa, je ne voulais pour rien au monde manquer le match contre Sol FC. J’étais déjà motivé par le fait que mes amis m’avaient donné de la joie au cœur en allant gagner à Yamoussoukro contre la Soa (0-1). Je suis donc content que mon retour soit couronné par une autre victoire. En tout cas, il nous tenait à cœur de battre Sol Fc et c’est ce que nous avons réussi.

Suspendu, vous avez cependant pronostiqué la victoire contre la Soa. Comment avez-vous accueilli ce succès en déplacement ?

Je n’ai pas cessé d’appeler mes amis durant tout le match parce que j'étais par moment angoissé. C’est seulement après, que mon coéquipier Ettien Arthur m’a appelé pour m’annoncer qu’ils avaient gagné. Vous ne pouvez pas imaginer la joie qui s’était emparée de ma personne. J’ai donc tenu à saluer chacun de mes coéquipiers et j’ai même envoyé des messages aux coaches pour leur dire bravo. Mais, dès qu’ils sont arrivés à Abidjan, nous avons tout de suite évacué le match de Yamoussoukro pour nous reconcentrer sur notre prochain match contre Sol Fc. Certes, ça été difficile, mais nous avons su relever notre niveau de jeu pour obtenir cette belle victoire.

Vous vous êtes cependant fait peur avec une victoire étriquée, alors que vous aviez l’occasion de prendre une large avance dès la première période du match ?

Ça reste un match de football et il ne faut surtout pas sous-estimer l’adversaire en face. C’est vrai que nous avons manqué pas mal d’occasions nettes de but, mais ça reste le football. Il nous appartient désormais de tirer profit de cela pour nous appliquer devant les buts adverses afin de marquer un peu plus de buts.

Comment vivez-vous votre nouveau statut de grande révélation de ce début de saison à l’AFAD ?

Je suis surtout heureux d’être en compagnie de coéquipiers qui sont des ainés pour certains et de jeunes frères pour d’autres. Je suis vraiment heureux d’appartenir à cette famille de l’AFAD. Je suis surtout fier d’être en compagnie de grands frères qui ne font pas que donner des conseils avisés, mais qui écoutent beaucoup également et essaient de communiquer avec tout le monde. Je pense que nous avons les atouts pour aller jusqu’au bout.  

Où trouvez-vous cette énergie inépuisable pour abattre personnellement autant de travail partout sur le terrain ?

C’est le fruit du travail abattu, tant à l’entrainement qu’après. Parce qu’il est aussi indiqué de s’imposer des exercices spécifiques, et c’est bien ce que je fais. Dieu merci, c’est payant.

Avant de rejoindre l'AFAD, quelle idée aviez-vous de cette équipe où vous êtes aujourd’hui un des piliers essentiels ?

C’est un club que je portais en cœur depuis tout petit. Parce qu’il avait un style de jeu plaisant et qui me convient personnellement. C’est dire si depuis le début, je rêvais de rejoindre cette équipe dont le style de jeu me convient. Comme on le dit, chaque chose en son temps. Dieu merci, je suis dans cette équipe aujourd’hui et ça me donne l’opportunité de prouver ce que j’ai dans les tripes. En tout cas, je m’exprime à l’aise et j’entends travailler davantage.

Pouvez-vous revenir sur les circonstances dans lesquelles vous avez été enrôlé par les dirigeants de l’AFAD ?

J’étais, la saison dernière, en Ligue 2 avec l’Athlétic d’Adjamé, club avec lequel j’ai d’ailleurs terminé la saison. En début de saison, j’ai appris que des tests de recrutement étaient organisés par l’AFAD.. Je me suis donc empressé d’y être. Heureusement, le coach Maxime Gouaméné m’a remarqué et m'a retenu.

Vos coéquipiers et vous-même êtes-vous prêts à tenir lors des deux derniers matchs de la première phase qui vous permettraient de terminer champions à mi-parcours de la Ligue 1 ?

Nous sommes désormais conscients du fait que nous sommes très attendus par tous les autres clubs. Simplement parce que chacun veut être à la première place. Mais nous devrons rester concentrés, avoir la tête sur les épaules, travailler dur et surtout venir rendre sur le terrain ce que nous avons appris aux entrainements. Mes coéquipiers et moi en sommes conscients, nous en discutons. Avec l’aide de Dieu, nous serons champions cette année.

Interview réalisée par Patrice BEKET

 


 

DERNIERES NEWS...
L'IVOIRIEN JEAN-PHILIPPE GBAMIN ENCORE BLESSE
LE SUCCESSEUR DE NICOLAS PEPE CONNU LE 29 JUIN
L'IVOIRIEN BOGA NE SERA PAS REINCORPORE
ODION IGHALO RESTE CHEZ LES RED DEVILS
LES ELECTIONS AURONT LIEU LE 20 AOUT 2020
L'UFOA B REPORTE SES TOURNOIS QUALIFICATIFS
LA FIFA ET LA FIFPRO SCELLENT UNE COLLABORATION
COUPET, LES RAISONS D'UN DEPART SURPRENANT
LA FEDERATION MET FIN AUX CHAMPIONNATS
LES CHAMPIONNATS REPORTES EN NOVEMBRE
LE CAMEROUN MET AUSSI FIN A SES CHAMPIONNATS
AURIER S’EN PREND A UN AUTRE CONSULTANT
BELL : «PHILIPPE REDON ETAIT UN HOMME MERVEILLEUX»
KALOU SALOMON SUSPENDU PAR HERTHA BERLIN
SAMUEL ETO’O PLAIDE POUR LE REPORT
HOMME DU MATCH


HOMME DU MATCH ,DATRO, LE SAUVEUR A SAN PEDRO ! Le jeune attaquant vedette de l'Afad, Fofana Datro David, a été l'Homme du match FC San Pedro // Afad comptant pour la 14ème journée en retard de la Ligue 1. Cette rencontre disputée le jeudi 6 février dernier au stade Auguste Denise de San Pedro, a été remportée (1-0) par les Académiciens. Lire +