entry image

ZARE ABOUBACAR (COACH ADJOINT AFAD-PLATEAU) : "CONTRE L'AS DENGUELE, NOUS DEVONS RESTES POSITIFS JUSQU'AU BOUT..."

   

En l'absence du coach principal, Ndri Koffi Romaric (pour un problème familial), c'est son adjoint, Zaré Aboubacar, qui a dirigé le match de la 24ème journée de la Ligue 1 LONACI entre l'Afad-Plateau et le Stade d'Abidjan (0-1), le dimanche 16 avril 2023 au stade Robert Champroux. Avant d'attaquer, en nocturne (18h00) l'AS Denguélé, ce dimanche 23 avril, en match comptant pour la 25ème journée (et en attendant le retour du coach Roma sur le banc pour ce match), il fait une analyse globale du comportement des joueurs et rassure pour la suite.   

Coach Zaré, quelle analyse globale faites-vous de la défaite de l'Afad-Plateau face au Stade d'Abidjan ?

Il faut tout de suite, dire que nous n'avons, vraiment, pas compris cette défaite.  Nos joueurs étaient pourtant sur une bonne dynamique dès l'entame du match. Mais, il faut faire remarquer que c'est à partir du carton rouge infligé à notre joueur, Coulibaly Topio, que notre jeu a commencé à perdre sa saveur. Nous avons essayé de faire ce que nous pouvions. Malheureusement, nous avons enregistré cette défaite qui n'est pas, du tout, de notre goût. C'est vraiment dommage. Parce que, nous méritions de gagner ce match. Puisque, nous nous sommes créés beaucoup d'occasions de but qui n'ont pas été, malheureusement, concrétisées. Nous avons même dominé dans plusieurs compartiments. Mais, les dieux du football n'étaient pas de notre côté. Nous en avons pris acte. Et nous sommes déterminés à rectifier le tir.  

Ce dimanche, l'AS Denguélé va se dresser devant votre équipe. Apparemment, la tâche ne sera pas facile…

Oui.  Nous en sommes conscients. Nous savons que cette équipe de l'AS Denguélé n'est pas facilement manipulable. C'est vrai qu'au match aller, nous avons été vainqueurs sur le score étriqué d'un but à zéro.  Mais, nous sommes sûrs que nos adversaires ne reviendront pas en victimes résignées.  Pour ce faire, nous avons bien préparé ce match qui aura lieu ce dimanche 23 avril. Nous avons déjà oublié celui contre le Stade d'Abidjan. Nos joueurs sont conscients qu'ils doivent revenir au stade Champroux avec de bonnes idées pour arracher les trois points de la victoire. Nous devons avancer. En tout cas, c'est notre objectif.  

La pression est maintenant de votre côté, parce que vous êtes obligés de gagner déjà ce match si vous voulez continuer à rester dans le Top 4. Dans la mesure où votre poursuivant direct, à savoir, le FC San Pedro arrive à grands pas…

Ce que vous dites n'est pas faux. Mais, nous pensons que, c'est une pression positive. Nous devons donc rester positifs. Pas de panique. C'est le message que nous avons passé à nos joueurs. Nous leur avons demandé de rester sereins en pratiquant un jeu fluide en vue de prendre à défaut l'adversaire. Ils sont donc conscients que contre l'AS Denguélé, ils ne doivent pas retomber dans les erreurs passées. Nous espérons qu'ils respecteront toutes ces consignes du coach Roma que nous leur avons transmises pendant nos séances d'entraînement.  

Propos recueillis par Jean-Claude Djakus.

Poster un commentaire